Centre audiovisuel Simone de Beauvoir

Fondé en 1982 par Carole Roussopoulos, Delphine Seyrig et Ioana Wieder, le Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir a pour mission de recenser tous les documents audiovisuels sur les droits, les luttes, l'art et la création des femmes.

Le Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir filme  et archive aussi des événements contemporains.
La création d'une mémoire audiovisuelle s'inscrit dans la perspective commune au mouvement des femmes de donner une image positive de leur place, de leur rôle et de leur contribution.


Site web :
http://www.centre-simone-de-beauvoir.com

Adresse :
Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
28, place Saint-Georges - 75009 Paris
Tél. : 33 (0)1 53 32 75 08
Déléguée générale : Nicole Fernández Ferrer
archives[@]centre-simone-de-beauvoir.com

 

En 2010

Acquisition
Le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir a, au cours de l'année 2010, fait l'acquisition des titres suivants :

- "Les enfants du gouvernement"
de Claude Jourde, documentaire, 1974, 42'
L’histoire d’adolescentes enceintes, dénommées filles-mères dans les années 1970 et reléguées dans des collèges qui leur étaient réservés à l‘époque. Un document rare.          

- "Lover Other - The Story of Claude Cahun and Marcel Moore"
de Barbara Hammer, documentaire, 2006, 55'
Composé tel un collage de photographies, documents et interviews entrecoupés de scènes de fiction, le film retrace la vie et l'oeuvre de deux femmes artistes surréalistes, résistantes, dont le travail et le destin ont été injustement oubliés : Claude Cahun dont le vrai nom est Lucie Schwob 1894-1954 et sa compagne Marcel Moore (Suzanne Malherbe 1892-1972).

Ce film fut diffusé en 2010 lors d'une des séances mensuelles du Centre au cinéma Le Nouveau Latina.    

- "Notre refus"
de Claude Jourde, documentaire, 2005, 60'
Plus de 150 millions de femmes et de petites filles sont toujours victimes de mutilations génitales qui vont de l’excision à l’infibulation.
Ce film montre différentes facettes de la lutte de femmes et d’hommes africains en Guinée et en Ethiopie, et la vigueur avec laquelle ils s’acharnent à faire cesser ces pratiques.          

- "Mon printemps talons hauts"
de Viva Delorme, documentaire, 2007, 13'                  
Zoé n'a plus de contacts avec sa mère depuis qu'une violente dispute les a opposées. Elle est restée proche de son père et ce soir dîne avec lui. Dans son désir de rétablir l'harmonie familiale, celui-ci trahit maladroitement la confiance de Zoé qui prend la porte. Elle erre toute la nuit dans Paris et finit, apaisée, par s'endormir dans un parc. Au lever du jour, une surprise l'attend.

- "Couleurs folie"
de Abraham Segal, documentaire, 1985, 12'
Rencontre entre Mary Barnes, peintre et co auteure du livre "Mary Barnes, un voyage à travers la folie" et Delphine Seyrig qui a interprété dans le film "Aloïse" de Liliane de Kermadec le rôle d'une femme suisse internée pendant quarante ans dans un hôpital psychiatrique où elle s'est mise à peindre.          

Ce film fut projeté à la Cinémathèque française dans le cadre de la rétrospective sur Delphine Seyrig.

- "Raising the roof"
de Françoise Flamant & Veronica Selver, documentaire, 2005, 30'
Les Seven Sisters, un collectif américain de femmes charpentières, brisent les discriminations professionnelles et prouvent leurs talents.
Ce film fut diffusé en 2010 lors du festival Sisterhood is powerfull organisé par le Centre au cinéma Le Nouveau Latina.

Valorisation
Au cours de l'année 2010, le Centre a participé à de multiples manifestations par le prêt de documents et de films, notamment à l'occasion des 40 ans du MLF :

- Projection de "Conférence à Nairobi, 1985" de Françoise Dasques, le 20 octobre 2010 au PIAF Jean Monnet.
-Prêt de documents pour'exposition "Photo Femme Féminisme" à la Galerie des bibliothèques depuis le 19 novembre 2010.

Le Centre a activement participé à la rétrospective Delphine Seyrig organisée par la Cinémathèque française et participa à la programmation elles@centrepompidou.

Il organise des séances mensuelles et un festival, "Sisterhood is powerful ",  au cinéma Le Nouveau Latina (Paris IVe).

JoomlaWatch Agent

JoomlaWatch Stats 1.2.9 by Matej Koval